Les vitraux de l’église du Bourg

Saint Rémy
Baptême de Clovis, roi des FRANCS,

baptême de Clovis

L’archevêque de Reims « Saint Rémy » baptise Clovis, le 25 décembre 497 ou 498.La colombe, venue des cieux, apporte l’huile sainte utilisée pour oindre Clovis. Les soldats de Clovis sont également convertis au Christianisme. Le rituel de la sainte ampoule sera utilisé pour le baptême de tous les rois de France.

D’après Grégoire de Tours, Clovis se convertit en raison de la demande et l’insistance de sa femme Clotilde. Il hésite néanmoins et il est rendu méfiant car son fils aîné que Clotilde parvient à faire baptiser meurt en bas-âge (donc très peu de temps après le baptême). Ensuite, il prononce une promesse faite au cours d’une bataille difficile : en 496, à Tolbiac (en allemand, Zülpich), près de Cologne, les Francs repoussent difficilement une attaque des Alamans. Pendant la bataille, Clovis aurait imploré le secours du Dieu de Clotilde en échange de sa conversion. .

Clovis, le roi des Francs, décide donc de se convertir au catholicisme, et il se fait baptiser le jour de Noël. Comme il est de coutume à l’époque, près de 3000 guerriers francs suivront, bon gré mal gré, l’exemple de leur chef.

Clovis choisit de se faire baptiser dans la Cathédrale de Reims car cette ville était celle où il y avait la plus grande autorité religieuse dans les territoires qu’il contrôlait. L’évêque en était Remi. Contrairement aux récits écrits plusieurs siècles après, aucun des contemporains de l’événement ne mentionne une intervention divine (comme l’apparition d’une ampoule miraculeuse contenant une huile d’origine divine : la Sainte Ampoule, apportée par une colombe).

__________

sainte célinie
Célinie

Sainte Célinie

Sainte Célinie, est la mère de Saint Rémy. Un ermite, Montanus qui habitait au milieu des bois de La Fère, prédit à Céline, après un triple avertissement reçu en songe, qu’elle enfanterait un garçon d’un rare mérite…

« Le Seigneur a daigné regarder la terre du haut du ciel, afin que toutes les nations du monde publient les merveilles de sa puissance et que les rois tiennent à honneur de le servir : Céline sera mère d’un fils qu’on nommera Remi ; je l’emploierai pour la délivrance de mon peuple. »

Lorsque Montan arrive au Castrum de Laon chez le Comte Émile et qu’il apporte son message à Célinie, il trouve une femme point stérile  mais qui est déjà âgée, et qui s’exclame << comment voulez-vous que notre vieux couple aux corps desséchés et refroidis conçoive encore un enfant? Mais Montan insiste ajoutant : «  Je suis aveugle mais je retrouverai la vue à la naissance de votre fils, une goutte du lait qui va gonfler votre sein posée sur mes yeux me rendra la vue ».Le nom donné à l’enfant qui va naître est Rémidius (version la plus ancienne) ou Remigius, c’est-à-dire le remède envoyé par Dieu pour sauver la Gaule. Son nom est prophétique, comme dans les textes de l’Ancien Testament. Les poètes du VI“ siècle comme Fortunat explicitent en effet ce nom de Remi en écrivant :

<< Rémi est élu de Dieu non seulement avant sa naissance mais avant sa conception >>

__________

Sainte Thérèse

Sainte Thérèse de l’enfant Jésus,

Thérèse naquit à Alençon en 1873, cadette des neuf enfants de Louis et Zélie Martin.

Elle perdit sa mère à 4 ans puis fut frappée d’une grave maladie nerveuse dont elle guérit en 1886 grâce au « sourire de la Vierge Marie ».

Reçue à Rome l’année suivante par Léon XIII, Thérèse fut autorisée à entrer à 15 ans au carmel de sa ville.

Elle prononça ses vœux en 1890 et en 1896 commença la maladie qui la porta à la mort et qui fut « une passion de l’âme… Elle vécut la foi la plus héroïque, telle une lumière dans les ténèbres envahissant l’âme…

Sainte Thérèse de Lisieux mourut le 30 septembre 1897 en disant simplement: « Mon Dieu, je vous aime », Elle meurt à 24 ans, promettant de faire tomber sur la terre ‘une pluie de roses et de passer son ciel à faire du bien sur la terre

Le 6 avril 2011, Benoît XVI a tracé un portrait de sainte Thérèse de Lisieux. Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face. « Si sa vie fut très simple et cachée, la publication de ses écrits après sa mort en fit une des saintes les plus connues et aimées. La Petite Thérèse n’a cessé d’aider les âmes les plus simples, les humbles et les pauvres, les malades qui la priaient.

__________

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s